Expéditions sous 48 heures

Le petit guide de la diversification alimentaire

Le site Mangerbouger.fr a publié un petit guide illustré de la diversification alimentaire élaboré avec des professionnels de la petite enfance et également des chercheurs spécialistes des comportements alimentaires. Fort bien fait, ce document donne des conseils utiles et concrets à propos de l’alimentation des touts petits mais également au sujet de leur sommeil et du développement de leur motricité. Vous pouvez le consulter ici et vous trouverez ci-dessous un résumé des recommandations principales.

logan-cameron-STLxNJFDfcc-unsplash-2

Encourager son enfant et s’armer de patience

La diversification alimentaire est une période de découverte pour le bébé. S’il est surpris par une odeur, un goût ou la texture d’un aliment, pas d’inquiétude. Rassurez-le, parlez-lui de cet aliment et s’il refuse toujours, proposez-lui quelques jours après. Il faut parfois jusqu’à 10 essais pour que l’enfant accepte un nouvel aliment. Mais comme les adultes, un enfant peut éprouver du dégoût pour un aliment ou un goût. Dans ce cas, inutile d’insister plus longtemps.

S’adapter à l’appétit de l’enfant et proposer sans forcer

Au début de la phase de diversification, le bébé se contentera généralement de goûter. Ensuite, au fur et à mesure que ses capacités de digestion et que son appétit se développent, l’enfant va manger davantage. Il faut éviter de lui donner à manger en dehors des heures de repas. Enfin, il est inutile de forcer bébé à finir son biberon ou son assiette.

 Quelques signes de faim ou de rassasiement de bébé

Bébé pleure ou s’agite quand le sein, le biberon ou la cuillère approche. A l’opposé, s’il s’endort pendant qu’il s’alimente ou s’il détourne la tête quand on lui propose la cuillère, etc. il montre qu’il n’a plus faim.

Pas d’écran pendant les repas

Pendant les repas, il est important que vous consacriez toute votre attention à votre enfant pour percevoir tous les signes qu’il vous envoie. Ne regardez pas en même temps l’écran de votre téléphone ou de la télévision. Pour l’enfant, il est indispensable de ne pas être distrait pour ressentir le moment où il est rassasié.

Combien de repas par jour pendant la diversification alimentaire ?

Au fur et à mesure qu’il grandit, le nombre de repas diminue mais l’enfant mange davantage. Vers 8 mois, vous devriez atteindre 4 repas dont deux tétées ou biberons par jour. A partir d’1 an, l’enfant passe en moyenne à 3 repas par jour plus un goûter.

Privilégier les plats cuisinés à la maison

Les plats préparés pour enfants sont pratiques lorsque l’on se déplace et que l’on a peu de temps pour cuisiner.  Toutefois, les plats cuisinés à la maison comportent davantage de variété de goûts et de textures. Privilégiez les légumes de saison. Vous pouvez utiliser des aliments surgelés mais, dans ce cas, il convient de choisir des produits natures, non cuisinés comme des purées de légumes, des légumes et des fruits épluchés, des filets de poissons natures, etc.

Les enfants de moins de 3 ans ont besoin de matières grasses (lipides)

Le lait maternel ou infantile fournit la plus grande partie des matières grasses nécessaires à la croissance des enfants. Elles doivent être complétées lors de la diversification alimentaire sous la forme d’huile (colza, noix, olive) ou d’un peu de beurre dans une purée par exemple.

Que donner à boire aux enfants ?

L’eau du robinet convient parfaitement aux enfants (sauf exception signalée par la mairie). Au cas où vous préférez utiliser de l’eau en bouteille, il faut vérifier sur l’emballage qu’elle est adaptée à l’alimentation des enfants. Les spécialistes de la petite enfance déconseillent les jus de fruits pressés maison ou du commerce (même dépourvus de sucres ajoutés), les boissons aux fruits (très sucrées) et les sodas, même allégés en sucre.

On introduit chaque nouvel aliment séparément

Afin que l’enfant découvre le goût de chaque aliment, il est préférable de le faire goûter sans le mélanger avec un autre aliment. Une fois que l’enfant a identifié ce nouvel aliment, vous pouvez rapidement le combiner avec un autre qu’il connaît déjà. Avec une purée de légume, on peut associer de l’emmental râpé par exemple.

Proposer des légumes secs aux bébés

Vous pouvez introduire les légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots secs, etc.) en purée lisse dès 6 mois. Assurez-vous néanmoins que votre enfant les digère bien. L’intérêt de ces aliments est qu’ils sont riches en fibres et apportent du fer et des protéines

Les laitages et le fromage pour la diversification alimentaire

Vous pouvez tout à fait proposer des laitages tels que petits suisses, fromage blancs non sucrés ou un peu de fromage râpé dans de la purée dès le début de la diversification, en plus de  de la tétée ou du biberon. Notez qu’il n’est pas nécessaire de choisir des produits laitiers « spécial bébé » plus chers.
 Attention, ne donnez pas à bébé des produits laitiers demi- écrémés ou sans matière grasse car ils ne contiennent pas assez de matières grasses  indispensables à la croissances des bébés à cet âge. Enfin, pas de lait cru ni de fromage au lait cru pour éviter les risque infectieux.

La viande, le poisson et les œufs dans la diversification alimentaire

Viande, poisson et œufs seront toujours cuits à point pour contrer les risque infectieux. De même, ne proposez pas d’aliments à base d’œufs crus ou pas cuits à points : mousses au chocolat, mayonnaise faites maison par exemple.

La cuillère pour donner à manger à bébé

Il est recommandé de donner à manger aux enfants avec une cuillère. Les aliments seront finement mixés pour que bébé puisse les avaler facilement et sans risques. La cuillère sera présentée par en-dessous, du menton vers la bouche pour éviter que bébé « avale les aliments de travers ».

Tous ces conseils sont extraits du document "Pas à pas, votre enfant mange comme un grand", petit guide de la diversification alimentaire, édité par le site mangerbouger.fr. Vous y trouverez le document dans son intégralité. Pour plus d'informations, nous vous recommandons de consulter votre médecin traitant et votre pédiatre.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,