A quel âge commencer la diversification alimentaire d'un bébé ?

pexels-sarah-chai-7282772

La question de la diversification alimentaire est une préoccupation importante pour les parents. Surtout pour le premier enfant. Voici quelques réponses aux principales questions qu'un parent peut-être amené à se poser. 

Que signifie la diversification alimentaire ? 

Elle commence avec l’introduction de tout nouvel aliment autre que le lait. C’est le moment où le nourrisson découvre progressivement les légumes, les fruits, la viande et les féculents.
La diversification alimentaire est l’étape qui va conduire le nourrisson vers une alimentation familiale entre 1 à 2 ans.

A quel âge faut-il commencer la diversification alimentaire ?

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a toujours fixé à 6 mois le début de la diversification alimentaire et n’a jamais varié sur ce sujet. Toutefois, cette règle peut changer selon les pays. En France, le site de l’Assurance maladie ameli.fr fixe le début possible de cette étape clé du développement d’un enfant en bonne santé entre 4 et 6 mois.

A noter qu’il est déconseillé de retarder la diversification alimentaire des enfants à risque d’allergie car le le lait n’apporte pas tous les nutriments indispensables au développement des enfants après 6 mois.

Faut-il respecter un ordre précis dans l’introduction des nouveaux aliments ?

Ces nouveaux aliments (légumes, fruits, volaille, poisson, viande, œufs, légumes secs, féculents et produits laitiers peuvent être introduits dans l’alimentation du nourrisson dans n’importe quel ordre. Cela permettra de varier les menus.

Quand introduire les aliments allergènes ?

Pour Les aliments allergènes (produits laitiers, l’oeuf, l’arachide, etc.) il est recommandé de les introduire dans les menus dès que commence la diversification alimentaire, que l’enfant soit à risque d’allergie ou non. 

Quelques conseils pour bien mettre en oeuvre la diversification alimentaire

  • De 4 à 8 mois, votre bébé préférera des aliments mixés. Vous pourrez ensuite passer à des aliments moulinés entre  8 à 10 mois. Il faut attendre 10 mois pour introduire les morceaux. 
  • Cette introduction progressive permet d’éviter le troubles de l’oralité, notamment le refus des morceaux
  • Si jamais l’enfant refuse un aliment. Inutile d’insister et proposez-lui à nouveau quelques jours après
  • Le repas doit être un moment agréable, évitez tout conflit à ce moment
  • Les repas doivent être pris à des horaires réguliers
  • Comme pour les adultes, il convient d’éviter le grignotage entre les repas.

Nous espérons que ces conseils vous aideront dans cette étape clé de la vie de votre enfant. Cependant, nous vous conseillons de consulter votre pédiatre pour obtenir des conseils plus précis et adaptés à votre enfant. Enfin, le site ameli.fr vous fournira des informations précises et documentées.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,