Expéditions sous 48 heures

Le goûter est il indispensable pour les enfants ?

angela-mulligan-pJJcl8UJ7dg-unsplash

Le goûter fait partie des rituels de l’enfance et de l’adolescence. Pourtant beaucoup de parents se posent, à bon escient, cette question : est-il vraiment nécessaire, est-ce un passage obligé ? Est-ce bon pour la santé de mon enfant ?

isabella-and-zsa-fischer-uSPjZzYwXO4-unsplash

L’on estime que le goûter est utile jusqu’à la fin de l’adolescence, soit entre 15 et 16 ans chez les filles et entre 17 et 17 pour les garçons. Pendant cette période de croissance, le corps des enfants et des adolescents fabrique ses os et ses muscles. Pour ce faire, les enfants ont besoin d’un supplément en protéines et en calcium que leur apporte le goûter.

Mais alors, quand doit on proposer le goûter ? Le matin, l’après-midi, les deux ? Comme nous l’avons vu plus haut, le goûter vient en complément des repas habituels, petit-déjeuner, déjeuner et dîner.

Le goûter apporte entre 15 à 20 % de l’apport calorique de la journée

Le goûter doit intervenir environ 5 heures après un repas. Concrètement, si votre enfant a pris un petit-déjeuner autour de 7 heures, un goûter au cours de la matinée pendant la récréation n’est pas utile. D’autant plus que, dans beaucoup d’écoles, le déjeuner commence parfois à 11 : 30.  
Si par contre, votre enfant n’a pas faim le matin, un goûter pendant la matinée sera sans-doute nécessaire, si votre enfant le demande, 
pour assurer la jonction jusqu’au déjeuner. Inutile de le forcer à goûter s’il n’en éprouve pas le besoin. Le cas échéant, pensez à augmenter la quantité de féculents et de produits laitiers lors du dîner. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin ou votre pédiatre.

Le goûter de l’après-midi répond aux mêmes règles. Si le déjeuner est pris autour de 12 heures, la collation pourra intervenir vers 17 heures. Important, le goûter de l’après-midi doit avoir lieu 2 heures à 2 heures 30 avant le dîner  afin que votre enfant conserve son appétit.

Quelle quantité pour le goûter ? Selon les diététiciens, le goûter doit apporter  entre 15 et 20 % de l’apport calorique nécessaire quotidiennement. Dit autrement, cela représente environ 200 calories entre 3 et 5 ans, 250 calories entre 6 et 9 ans et 400 calories entre 9 et 12 ans.

Si le goûter a lieu à la maison, quelques conseils de base : évitez le goûter devant la télévision car l’enfant ne fait pas attention à ce qu’il mange et pourrait en absorber plus que nécessaire. Toujours dans cette optique, le goûter ne doit pas s’éterniser, 15 à 20 minutes suffiront.

gourde_inox_crocodile_creek_dinosaures

Des accessoires indispensables pour le goûter pris à l’extérieur

boite_goûter_dejeuner_sans_BPA_tyrrell_danseuses_3

Au cas où le goûter a lieu à l’extérieur, vous aurez besoin de quelques accessoires indispensables pour protéger les aliments et les boissons pendant la journée et éviter les accidents tels que la bouteille d’eau qui se vide dans le sac d’école...

Pour transporter les liquides, l’eau pure est fortement recommandée, une gourde solide de 500 ml suffira. Elle sera facile à manipuler par un enfant pour qu’il puisse l’ouvrir et la fermer facilement. Vous pourrez également opter pour une gourde isotherme en inox.
 Les aliments solides seront protégés par une boite à goûter. Le choix est large entre de 
petites boites à goûter pour mettre dans chacune des aliments différents et les boites à goûter plus grandes divisées en compartiments.

Qu’ils soit pris à la maison ou sur le chemin de l’école, le goûter sera un moment de plaisir pour votre enfant tout en lui apportant les calories dont son corps a besoin. Enfin, le goûter ne devrait pas être réservé aux seuls enfants. Pour eux, comme pour les adultes, il prévient le grignotage tout au long de la journée et évite de se « jeter » sur le dîner et de trop manger le soir. Pensez-y  et bon goûter !

Quelle différence entre "goûter" et "grignotage" ?

Le goûter intervient à heures fixes le matin et/ou l'après-midi. Le grignotage, lui, consiste à manger à toute heure : un petit carré de chocolat à 9 heures, un gateau  10 heures, un morceau de pain ou un fruit à 11 heures et ainsi de suite. 
Le problème avec le grignotage est qu'il soumet l'organisme à rude épreuve en déclenchant en permanence le processus de digestion (3 
à 4 heures en moyenne). Cela a pour conséquence de fatiguer l'organisme, constamment sollicité. 

child-gd746724bf_640

photos : Isabelle and Zsa Fischer, Unsplash,Harald Matern, Pixabay, Lilooka, angela Mulligan

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,